cheveux parage

Dermopigmentation capillaire, micropigmentation ou encore trichopigmentation : l'alternative aux implants capillaires

De nombreux hommes et femmes souffrent d'un problème esthétique particulièrement gênant dans leur vie de tous les jours, la perte de cheveux.

Par gêne ou par honte parfois même, ils en parlent rarement ou alors à leur coiffeur lorsque celui-ci est aussi leur confident.

 

Cette véritable inquiétude devenant parfois une angoisse quotidienne les poussent à se rendre chez un médecin spécialisé dans les implants sans même parfois savoir qu’une solution moins douloureuse, radicale et onéreuse existe bel et bien.

Dans le cas d'une calvitie très avancée et sans espoir de transplantation ou encore pour les personnes cherchant une solution immédiate, moins onéreuse et moins douloureuse, il existe la possibilité d'avoir recours à la micropigmentation du cuir chevelu.

Également utile et conseillée afin de recouvrir une cicatrice, ou lorsqu’à cause d’une alopécie (lupus, pelade en plaques…) la densité des cheveux est touchée.

Cette technique est utile chez l’homme comme chez la femme.

La correction et la technique utilisée sera bien entendu différente chez l’un ou chez l’autre pour obtenir un effet rasé ou un effet de densité sur des cheveux plus longs.

Elle prendra également compte entre autre du stade (calvitie débutante ou finale) et de l’âge (cheveux blanchissant).

Elle permet aussi de corriger des cicatrices au niveau du cuir chevelu ou de la barbe.

À qui s'adresse la micropigmentation capillaire ?

Cette technique est fortement indiquée pour l’homme comme pour la femme, dans tous les problèmes liés à la perte de cheveux :

     * Chez les patients présentant une calvitie, quelle qu'en soit l'avancée (naissante ou avancée) qui souhaitent ou ne souhaitent pas de transplantation capillaire.

    * Chez les individus souffrant de maladies auto-immunes entraînant une chute de cheveux

    * Chez personnes possédant une faible densité capillaire, les parties du crâne affectées par un problème d'alopécie médicale (lupus, pelade en plaques), donnant ainsi l'impression que le patient ne manque pas de cheveux.

    * Chez les personnes atteintes de trichotillomanie

    * Chez les personnes souffrant d’insuffisance congénitale de densité capillaire

    * Chez les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de laques ou poudres pour camoufler.

La micropigmentation permettant de combler les espaces vides.

Elle permet également :

     * De masquer des cicatrices (accidents, brulures ou post greffes FUT-FUE (Vous devrez cependant respecter) un délai de cicatrisation post-greffe de 12 à 18 mois)).

             > Que ce soit au niveau de la barbe.

             > Ou du cuir chevelu

Cette méthode peut être exécutée sur tout type de personne, peu importe l’âge, le sexe ou la couleur du cuir chevelu à l'exception des patients aux cheveux blancs ou blonds très clairs.

Les règles d'hygiène et les formations

Dans l'optique de vous proposer la meilleure expérience possible, notre salon est bien entendu déclaré auprès de l'ARS (Agence Régionale de Santé), j’ai également une formation obligatoire Hygiène et Salubrité vous garantissant un respect des règles sanitaires et un travail dans les règles d’hygiènes les plus rigoureuses et les plus strictes.

 

Je n’utilise que des aiguilles stériles et à usage unique spécialement utilisées en dermopigmentation.

Mon fichiers clients me permettant une traçabilité sans faille et un suivi rigoureux et régulier.

J’utilise des pigments biorésorbables et des encres Vegan et cruelty free ce qui garantit l'absence de composants d'origine animale.

 

 

J’ai été formée à la technique du pointillisme par un professionnel du tatouage ayant plus de 10 ans d’expérience et à la coiffure par une professionnelle de la coiffure et du barber de plus de 20 années d’expérience.

Enfin, je me forme et m’informe régulièrement des avancées techniques et technologiques concernant la dermopigmentation afin de vous offrir la meilleure des prises en charge.

Comment se déroulent les séances

  •  LA CONSULTATION INITIALE :

Une consultation préalable est indispensable afin de cerner votre demande et de juger si votre cas est une bonne indication à la trichopigmentation.

La détermination des zones à traiter, de la colorimétrie (la couleur des pigments à utiliser) est une étape importante de cette consultation.

Vous complèterez un document précisant vos allergies et traitement en cours.

Un dossier sera crée contenant des photos, votre fiche de santé ainsi que les pigments à utiliser.

Un devis vous sera remis.

 

  •  LES SEANCES :

Dès votre arrivée j’effectue le marquage des zones. 

La zone de travail stérile a été préparée en amont mais le matériel a usage unique est encore fermé et ne sera ouvert que devant vous. 

Si vous effectuez un effet "crane rasé", il faut vous présenter avec des cheveux courts inférieurs à 3 mm.

Pour une densification, la longueur des cheveux n'a pas d'importance.

La durée d'une séance est propre à chacun mais dure entre 1 et 3 heures. 

Dans un souci de confort et de bien-être, le rythme de piquage est toujours adapté en fonction des personnes. Le temps prévu pour la séance varie et le praticien fera des pauses autant de fois que nécessaire.

Lorsque la séance est terminée, nous vérifions ensemble que tout est conforme. La peau est nettoyée et une crème est appliquée.

Pour un suivi optimal, des photos du résultat sont ajoutées à votre dossier. 

En fin de séance, une fiche de soins détaillée vous est remise.

Je reste bien entendu disponible pendant toute la durée de cicatrisation si vous avez la moindre question. 

Le résultat est visible dès la fin de la séance mais la trichopigmentation sera plus foncée que le résultat final qui sera obtenu en 4 à 6 semaines.

En raison du renouvellement cellulaire naturel, la couleur aura perdu 30 à 40% de son intensité.

 

La deuxième séance permettra d'avoir un résultat optimal et la séance de retouches permettra les derniers ajustements. 

Des photos seront réalisées à chaque étape afin de permettre un suivi 

Vous pouvez bien entendu aller travailler dès le lendemain et vivre normalement.

Prestations et tarifs

  • Amélioration de la densité

- 1 zone : 400 €

- 2 zones : 500 €

- 3 zones : 600 €

- 4 zones : 700 €

- tête complète/pelade universelle : 1 500 €

Sont inclus : la séance initiale + seconde séance + retouches (ajustement de la couleur et de la densité), entre 30 et 45 jours après la première session. 

 

  • EFFET "CRANE RASE" concernant les calvities :

Les célèbres médecins Norwood et Hamilton ont élaboré une échelle d’évaluation de la chute des cheveux. On dénombre 7 étapes que l'on appelle « zones ».

 

- Stade I (chevelure normale) = pas de traitement

- Stade II = 500 €  

- Stade III = 800 € 

- Stade IV = 1 100 €  

- Stade V = 1 500 €

- Stade VI = 1 800 €

- Stade VII = 2 300 €

- Alopécie universelle (totalité du crâne) = 3 000 €

 

Sont inclus : séance initiale + nombre de séance complémentaires nécessaires + retouches (ajustement de la couleur et de la densité), (entre 30 et 45 jours après la première session)

 

 

  • CICATRICES 

entre 300 et 500€ suivant la taille de la zone

  

Sont inclus : séance initiale + retouches (ajustement de la couleur et de la densité), (entre 30 et 45 jours après la première session)

 

 

  • SEANCES D’ENTRETIEN (tous les 1 à 3 ans en moyenne) :

Ces séances vous seront facturées à hauteur de 40% du prix initial si vous êtes venus dans notre salon pour vos séances initiales et que vous faites partie de notre fichier client.

 

Si vous êtes un nouveau client, elles vous seront facturées à hauteur de 50% du prix de base suivant les zones (calvitie) ou le nombre de zones à retoucher (densité)

A noter que ces tarifs sont donnés à titre indicatifs et qu’ils diffèrent suivant le travail à réaliser.

N’hésitez pas à passer directement au salon, à envoyer un mail à : sacredritual.tattoo@gmail.com ou à téléphoner au 06.63.93.08.09 pour convenir ensemble d’un premier rendez-vous discussion.

FAQ

À qui s'adresse la micropigmentation capillaire ?

Cette technique est fortement indiquée pour l’homme comme pour la femme, dans tous les problèmes liés à la perte de cheveux :

  • Chez les patients présentant une calvitie, quelle qu'en soit l'avancée (naissante ou avancée) qui souhaitent ou ne souhaitent pas de transplantation capillaire.

  • Chez les individus souffrant de maladies auto-immunes entraînant une chute de cheveux

  • Chez personnes possédant une faible densité capillaire, les parties du crâne affectées par un problème d'alopécie médicale (lupus, pelade en plaques), donnant ainsi l'impression que le patient ne manque pas de cheveux.

  • Chez les personnes atteintes de tricotillomanie

  • Chez les personnes souffrant d’insuffisance congénitale de densité capillaire

  • Chez les personnes qui ne souhaitent pas utiliser de laques ou poudres pour camoufler.

La micropigmentation permettant de combler les espaces vides.

Elle permet également :

de masquer des cicatrices (accidents, brulures ou post greffes FUT-FUE). Vous devrez cependant respecter un délai de cicatrisation post greffe de 12 à 18 mois.

  • Que ce soit au niveau de la barbe.

  • Ou du cuir chevelu

Cette méthode peut être exécutée sur tout type de personne, peu importe l’âge, le sexe ou la couleur du cuir chevelu à l'exception des patients aux cheveux blancs ou blonds très clairs.

En quoi consiste la dermopigmentation capillaire ou micropigmentation ou encore trichopigmentation ?

Tout d’abord ces trois appellations désignent la même méthode à quelques différences près.
La dermopigmentation capillaire est une « coloration » par tatouage se rapprochant du maquillage semi-permanent.
Attention, ce n’est pas un traitement chirurgical, aucune prise en charge par la sécurité sociale n’est possible. Il s’agit d’une solution purement esthétique.
En effet, elle n’utilise pas d’encre permanente. Le but étant de recréer les unités folliculaires au moyen d'infiltrations de pigments dans le derme du crâne.

Le résultat est il naturel ?

Je reproduis à l’identique l'aspect du follicule pileux, que ce soit en terme de couleur et de diamètre. Je m’attache à un rendu naturel, homogène et réaliste.

Quels sont les pigments et encres utilisés ?

L’encre utilisée est ce qu’on appelle hypoallergénique, formulée et fabriquée par des laboratoires et répondant à des normes strictes.

Elles ne contiennent donc pas non plus de métaux lourds tels que le plomb ou l’oxyde de fer.


Ces pigments sont fait pour conserver leur couleur au minimum deux ans.

Il est cependant recommandé de passer me voir tous les an (sans prise de rendez-vous au préalable) afin que l’on voit ensemble l’évolution des pigments et que l’on adapte si besoin votre façon de faire pour en prendre soin et faire durer au maximum les pigments.

Les pigments sont bio-résorbables ce qui signifie que le corps les assimile avec le temps ; ils vont donc petit à petit s’estomper (d’ici 1 à 3 ans).

C’est pourquoi des retouches seront nécessaires suivant votre type de peau, votre alimentation, la prise de certains médicaments, votre exposition au soleil ainsi que le renouvellement de vos cellules.

Certains de ces facteurs peuvent être facilement déterminés voir modifiés (alimentation, séances d’UV…) alors que d’autres seront totalement indépendants de notre et de votre volonté (par exemple pour la vitesse de renouvellement de vos cellules ou l’épaisseur de votre peau)

Tout ceci explique l’appellation « semi-permanente »

Attention toutefois, pour la dermopigmentation tout comme le tatouage, le soleil est votre principal ennemi. Plus vous vous protégez du soleil, plus le résultat tiendra dans le temps.

Sans compter les effets négatifs du soleil en général sur votre peau. (bien entendu, je parle ici du soleil ou des UV à outrance et non d’une exposition raisonnée et raisonnable sur une courte période)

Quel est l’intérêt d’utiliser des pigments semi-permanent et de faire des retouches ?

L’intérêt principal est que votre calvitie ou votre alopécie va peut-être évoluer (pour la majorité des cas se présentant), cela va nous permettre de suivre son évolution.  Dans ce cas les retouches permettront de prolonger la dermopigmentation.

Deuxième intérêt et non des moindres, avec le temps, la couleur des cheveux, que ce soit homme ou femme, évolue. En allant des tempes grisonnantes à un vrai gris clair généralisé, les pigments disparaitront et nous permettront d’adapter la couleur à votre couleur de cheveux.

Ça vous évitera donc de vous retrouver avec une dermopigmentation noire alors que vos cheveux tirent quelques années après vers le gris.

Également, dernier intérêt, les pigments définitifs que l’on utilise dans le tatouage ont tendance naturellement à tirer vers le gris ou le vert (concernant l’encre noire). C’est tout à fait normal ; le noir n’est jamais que des pigments bleus ou verts à très forte concentration. Le corps avec le temps va en éliminer naturellement une partie et le soleil (principal ennemi je vous le rappelle) accélèrera l’effet « passé ».

Existe t-il des contres indications à la dermopigmentation ?

Concernant le minoxidil (traitement contre la chute de cheveux) il n’existe aucune contre-indication. Cependant il est conseillé de l’arrêter une semaine avant les séances et de recommencer l’application un mois après. A noter que la dermopigmentation n’abime pas les cheveux existants.

 

Pour les anti-inflammatoires, si la dose est faible et sur une courte durée elle n’aura pas d’incidence.

Cependant, si vous avez un traitement quotidien, alors en effet, la dermopigmentation peut dans certains cas, ne pas être recommandée ou alors, avec un suivi plus fréquent. 

 

Concernant tous les traitements chimio thérapie etc, il est fortement conseillé d’attendre quelques années (3 en moyenne) que toutes molécules aient disparu de votre organisme pour commencer un traitement par dermopigmentation.

Concernant les cas cités ci-dessous je ne prends aucun risque concernant votre santé et ne pratiquerai pas la dermopigmentation sur vous :

  1.  Allergie importante à des colorants ou substances cosmétiques (exemple: fard à paupières de maquillage ou mascara)
    – Hémophilie
    – Spondylarthrite ankylosante
    – Polyarthrite rhumatoïde
    – Traitement médicamenteux lourd (quelque soit le type de médication, même si votre état est stable)
    – Diabète à partir du type 2

– Epilepsie
-Troubles cardiaques importants ou suite de chirurgie cardiaque lourde (et/ou prise d’anticoagulants à haut dosage) ou personne porteuse d’une prothèse cardiaque.

  • Maladies dermatologiques évolutives, maladies infectieuses.

  • Antécédents de granulomes à corps étrangers.

  • Maladie auto-immune, sinon avec l’accord écrit du médecin.

  • Insuffisance rénale ou hépatique.

  • Personne sujette à développer des chéloïdes.

  • Personne immunodéprimée (SIDA, greffes rénales, déficit immunitaire, chimio en phase aiguë).

 

Également, par précaution pour le bébé et pour éviter un stress inutile lié à la douleur je ne pratique pas le dermopigmentation si vous êtes enceintes ou allaitantes.

Cette liste est non exhaustive.

N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin traitant si vous avez des problèmes de santé ou si vous êtes en cours de traitement.

Une formation est-elle obligatoire pour exercer la dermopigmentation capillaire ? Etes vous médecin ?

J’ai une formation Hygiène et Salubrité obligatoire pour exercer ce métier. Vous trouverez d’ailleurs le duplicata de mon diplôme à l’accueil du salon et dans la salle de dermopigmentation.

Cette formation permet d’apprendre les règles strictes d’hygiène pour votre et notre protection.

Elle nous apprend également les techniques de stérilisation du matériel et utilisation de champs stériles et d’aiguilles à usage unique entre autres.

J’ai également approfondi ma connaissance du cheveux et de la barbe auprès d’une coiffeuse/barbier professionnelle et ancienne professeur de coiffure, devant prendre en compte les proportions du visage afin de respecter la métrique mais aussi les traits du client.

Et pour finir je suis également tatoueuse depuis plus de deux ans maintenant et ai suivi un apprentissage tatouage.

La dermopigmentation fait appel à la technique de la micropigmentation et à un procédé précis. C'est pourquoi elle doit impérativement être réalisé par un professionnel spécialisé dans ce type d'intervention et maîtrisant l'ensemble des outils et techniques.

Il est donc indispensable de se rendre dans un salon qualifié tel que le nôtre.

Combien de séances sont nécessaires en moyenne ?

Tout dépend de la taille de la zone à traiter.

Tout d’abord, un premier entretien est nécessaire et obligatoire.

 Il est gratuit et me permet d’étudier votre type de peau, l’étendue de la calvitie ou des zones de moindre densité ainsi que de déterminer la couleur des pigments à utiliser et enfin, à la suite de tout cela établir un devis valable trois mois.  

Lors de ce premier rendez-vous et suivant le travail à réaliser je vais pouvoir déterminer le nombre de séances.

Après signature du contrat, une première séance est programmée.

Suivant la nature du travail à réaliser (effet rasé ou densification) et le nombre de zone à traiter le temps de travail varie entre 2 et 6 heures.

Une seconde séance est programmée si besoin.

Puis une séance de retouche est prévue.

De façon générale deux séances minimums sont nécessaires pour réaliser un traitement complet des zones et mes clients réalisent un entretien tous les deux ans environ.

Quel est le budget moyen ?

  • une perte partielle varie entre 500€ et 1500€,

  • une perte plus importante varie généralement entre 1500€ et 2500€.

Que dois-je faire avant la première séance ?

  • Pour le traitement de la calvitie :

Vous devrez vous rasez en laissant maximum 3 mm de pousse de cheveux durant toute la durée des séances afin que je puisse détecter et traiter au mieux les zones touchées. Et ce, maximum 3 jours avant notre première séance.

Vous pouvez très bien le faire vous-même en faisant très attention de ne pas vous couper.

Si vous avez peur de le faire vous-même, un salon de coiffure peut le réaliser, vous leur préciserez juste que vous avez prochainement une séance et qu’il faut laisser un minimum de longueur.

Si vous ne connaissez pas de coiffeur ou que le votre n’a pas de créneau disponible avant notre séance, je peux tout à fait vous diriger vers une professionnelle se situant à 30 minutes du salon qui vous trouvera toujours un petit créneau et avec le sourire bien évidemment.

 

  • Concernant l’amélioration de la densification, notamment pour les cheveux mi-longs et longs :

– Faites un shampooing la veille de la séance.
– Si vous avez les cheveux colorés ou décolorés, la technique doit être faite 3semaines avant, pas moins et 5 semaines après séance.

 

Combien de temps dure une séance ?

  • Une séance dure en moyenne une heure pour un recouvrement de cicatrices et deux heures pour une calvitie.  

  • La durée de chaque séance peut varier en fonction des aptitudes de chaque patient. La pratique requiert une grande concentration (entre 2 à 6 heures en fonction du nombre de zones à traiter).

Combien de temps doit-il se passer entre deux séances ?

Nous laissons le temps à votre organisme de cicatriser et d’assimiler correctement les pigments.

Une deuxième séance et/ou une séance de retouche est programmée entre un et deux mois après la première séance. 

Bien entendu, l'utilisation de produits cosmétiques de camouflage est possible entre la première et la deuxième séance, si le résultat n'est pas totalement uniforme dès le départ.

Comment cela se passe pour les retouches ?

Nous prenons rendez-vous un à deux mois après votre dernière séance. Cette séance est comprise dans le tarif si vous faites vos soins correctement.

Qu’est ce qui est compris dans le tarif ?

Dans le tarif établi dans le devis et dans votre contrat sont compris :

  • Le nombre de séances nécessaires adaptées à votre besoin (alopécie, calvitie, recouvrement de cicatrices…)

  • La séance de retouches.

Les retouches sont-elles payantes ?

La première séance de retouches un à deux mois après vos séances est inclus dans le tarif.

Les retouches nécessaires toutes les 1 à 3 ans en moyenne ne sont pas comprises.

Bien entendu un tarif préférentiel vous est réservé : elles vous seront facturées à hauteur de 40% du prix de base payé lors de votre première venue.

Combien de temps est valable le devis ? 

Le devis établi est valable 3 mois maximum

La dermopigmentation fait-elle mal ?

La dermopigmentation est l’utilisation d’aiguilles extra fines, pour faire pénétrer les pigments dans la couche supérieure de votre cuir chevelu.

Le procédé n’est pas extrêmement douloureux mais peut en fin de séance être désagréable.

A noter toutefois que le ressenti de chacun face à la douleur est très différent d’une personne à une autre.

Le stress est vecteur de douleur; c’est pourquoi je vous conseille de bien dormir la veille, de manger normalement avant la séance afin de ne pas créer un surplus de stress qui nuirait au bon déroulement de la séance.

Si j’ai peur d’avoir mal, puis-je utiliser une crème anesthésiante ?

N’étant pas médecin, je ne peux vous prescrire de crème anesthésiante.

Quoiqu’il arrive je proscris ces crèmes pour deux raisons :

  • L’action anesthésiante du produit ne dure que 45 minutes. Les séances étant plus longues, au réveil, la douleur sera bien plus importante que si vous n’aviez rien mis.

  • La crème a une action sur votre peau et change sa composition et donc sa texture. Elle ne permet pas à l’encre de bien pénétrer et de durer. Je ne serais donc tenue responsable du résultat si vous veniez à mettre cette crème et la séance de retouche vous serait facturé à hauteur de 70% du prix de base.

Ma santé peut-elle être mise en danger ?

N’utilisant que des aiguilles, encre et gants à usage unique ainsi que des champs stériles, toutes les conditions sont réunies pour que votre santé soit protégée.

Cependant, il ne faut pas oublier que des centaines de trous sont fait dans votre peau.

Dans ces trous, des microbes ou particules peuvent pénétrer si vous n’en prenez pas soin ou ne faites pas correctement vos soins.

Lors vous signez le contrat vous vous engagez à exécuter correctement les soins et dans des règles d’hygiène strictes.

Si des problèmes surviennent lors de la cicatrisation il ne faut surtout pas hésiter à me contacter et ce le plus vite possible. Je pourrais alors vous conseiller voir vous diriger, dans de rares cas heureusement, vers votre médecin traitant.

La micropigmentation est-elle compatible avec les implants et les prothèses capillaires ?

La micropigmentation capillaire peut constituer un traitement complémentaire aux implants, permettant une meilleure homogénéité du cuir chevelu. Des patients ayant d'abord eu recours à des prothèses capillaires peuvent également opter pour cette technique.

Si à la suite d'une micropigmentation un patient décide d'avoir recours à des implants capillaires, il devra simplement attendre que les pigments se résorbent avant de pouvoir se soumettre à cette méthode.

Puis-je faire ma couleur de cheveux ? 

Vous pouvez faire votre teinture de cheveux minimum 3 semaines avant une séance et il faut attendre minimum 1 mois après la séance.

Est-ce que je peux remettre ma prothèse/perruque entre les séances ?

Il est impératif de ne pas porter de prothèse/perruque 2 jours après le traitement.

Pendant les 2 à 4 semaines entre les deux séances, vous pouvez la porter en limitant l'utilisation des adhésifs (ne pas mettre de colle sur l'ensemble de la prothèse/perruque).

Il faut l'ôter dès que possible afin d'oxygéner correctement la zone pigmentée pour une bonne guérison.

La prothèse ou perruque doit être parfaitement propre, particulièrement les 10 jours post-traitement.

Est-ce que je peux utiliser des produits cosmétiques ?

Je conseille de ne pas appliquer de produits comme la laque, le gel la semaine qui suit la séance.

Pour ce qui est des lotions capillaires, je déconseille leur utilisation de façon permanente car certains composants peuvent être abrasifs et donc altérer la tenue des pigments, voir même générer une modification de la teinte.